Cookies sur les sites Web Omega
Nous utilisons des cookies sur ce site Web. Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement de notre site.
Si vous continuez sans modifier vos paramètres, nous supposerons que vous êtes heureux de recevoir tous les cookies de notre site Web.
Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez cliquer ici
Fermer
Panier  |  Contact  | 
NUMÉRO VERT 0805 541 038
INTERNATIONAL+33 01 57 32 48 17

RTD contre thermocouples

Comme je l'ai dit précédemment, il n'est pas pratique de comparer les RTD et les thermocouples d'un point de vue général. Cependant, si nous comparons leurs performances selon des critères spécifiques, nous pouvons voir lequel est le mieux adapté à des applications spécifiques.



  • Plage de température: les thermocouples sont les plus adaptés pour les applications à haute température. De nouvelles techniques de fabrication ont amélioré la gamme de mesure des sondes RTD, mais plus de 90 % des sondes RTD sont conçues pour des températures inférieures à 400 °C. En revanche, certains thermocouples peuvent être utilisés jusqu'à 2 500 °C.
  • Coût: les thermocouples sont généralement moins chers que les RTD. Un RTD coûte souvent deux ou trois fois plus cher qu'un thermocouple de même type et pour la même température.
    Les économies peuvent être réalisées sur l'installation d'un RTD, ce qui est moins cher puisqu'on utilise un fil de cuivre peu coûteux. Toutefois, cette économie ne suffit pas à compenser le prix plus élevé de l'appareil.
  • Sensibilité: bien que les deux types de capteurs répondent rapidement aux variations de température, les thermocouples sont plus rapides. Un thermocouple mis à la terre répond presque trois fois plus vite qu'un RTD PT100.
    Le capteur de température le plus rapide possible est un thermocouple à pointe exposée. Toutefois, les améliorations en matière de fabrication ont également considérablement amélioré les temps de réponse des sondes PT100 à couche mince.
  • Précision: les RTD sont généralement plus précis que les thermocouples. Les RTD ont généralement une précision de 0,1 °C, contre 1 °C pour la plupart des applications. Cependant, la précision du RTD peut être retrouvée sur certains modèles de thermocouple. Les nombreux facteurs pouvant affecter la précision du capteur comprennent la linéarité, la répétabilité ou la stabilité.
  • Linéarité: la relation entre la température et la résistance dans le RTD est presque linéaire dans la plage du capteur, tandis qu'un thermocouple possède un tracé de type « S ».
  • Stabilité: les relevés des sondes RTD restent stables et reproductibles pendant longtemps. Les relevés du thermocouple ont tendance à se décaler en raison de changements chimiques dans le capteur (par exemple, l'oxydation). La linéarité et l'absence de dérive des RTD les rendent plus stables à long terme.

Conclusion:

Les thermocouples sont plus économiques que les RTD car leurs processus de fabrication sont moins coûteux. En fonction du nombre de sondes dont vous avez besoin pour votre application, cela peut être un facteur majeur. Les RTD, quant à eux, fournissent une sortie plus fiable. Après avoir soigneusement déterminé la plage et les performances requises, vous pouvez désormais choisir le type de capteur le plus adapté à votre application.